my image

Entretien du porte-savon : conseils pratiques et astuces

Vous utilisez du savon solide, ou d’autres produits cosmétiques zéro déchet ? C’est une super idée pour la planète, pour votre porte-monnaie et pour disposer de produits avec un minimum d’ingrédients. Mais bien sûr, contrairement aux cosmétiques liquides, il vous faut un support pour déposer les cosmétiques solides : c’est le fameux porte-savon. Problème : au fil des jours, le porte-savon se salit, à cause du savon qui fond, du tartre, etc. Faux problème en réalité, car il est facile d’entretenir un porte-savon et de le nettoyer ! On vous donne nos astuces pour garder votre support à savon toujours propre.

Pourquoi nettoyer son porte-savon ?

Les deux objectifs principaux du porte-savon sont d’éviter qu’il glisse du rebord du lavabo et de garder le savon au sec. S’il reste humide, un produit solide va en effet fondre plus vite, mais surtout, il va être le refuge idéal pour les bactéries et moisissures en tout genre. Pas top pour un produit d’hygiène ou de beauté qui sera en contact avec votre peau, vous en conviendrez.

C’est pourquoi il est important que vos porte-savons soient toujours propres : sans eau stagnante, sans dépôt de savon, shampoing ou autre produit, et sans traces de calcaire. 

Comment préserver l’hygiène d’un porte-savon ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet et de parler nettoyage, parlons prévention. En effet, il y a certaines bonnes habitudes à prendre pour que votre porte-savon soit hygiénique sans avoir besoin de réaliser un nettoyage en profondeur quotidien : 

  • Évitez de laisser le porte-savon avec le produit solide sur le bord de la baignoire ou de l’évier, sur le rebord de la fenêtre de la douche ou dans tout endroit soumis directement aux projections d’eau. Sinon, ils ne sécheront jamais, et c’est la porte ouverte aux champignons, microbes et bactéries.
  • Choisissez un porte-savon dont le design permet à l’eau de s’écouler. Sinon, videz-le dès que de l’eau y stagne.
  • Passez un coup à l’eau claire sur le porte-savon une fois par semaine environ, et laissez bien sécher avant d’y déposer à nouveau votre produit solide.
  • Lorsque le savon commence à être flasque et à trop fondre, retirez-le du porte-savon. Pour ne pas le jeter et réutiliser les chutes, vous pouvez en faire du savon liquide, un parfum naturel pour le linge, etc.

Quelles méthodes pour nettoyer les différents types de porte-savon ?

Qu’il soit en bambou, en inox, en céramique ou en luffa, votre porte-savon a besoin d’être nettoyé. Mais il ne faudra pas forcément procéder de la même façon en fonction du matériau.

Laver un porte-savon en céramique

Un porte-savon en céramique, c’est résolument déco et vous pouvez en trouver de tous styles, pour s’harmoniser avec la décoration de votre salle de bain. En plus, c’est un matériau facile à laver, qui ne laisse pas pénétrer les agents pathogènes. Pas étonnant donc que la céramique soit souvent utilisée pour confectionner des accessoires de salle de bain. Pour le nettoyage, une éponge, un peu d’eau chaude et du liquide vaisselle vous permettront d’enlever facilement les résidus de savon. S’il y a du calcaire, faites confiance au vinaigre blanc. Appliquez-en un peu sur un chiffon et frottez le porte-savon pour enlever le tartre.

Nettoyer un porte-savon en bois

Si le bois est un matériau naturel tendance dans la salle de bain, il a un inconvénient : il n’est pas très fan de l’humidité et il a tendance à concentrer pas mal de bactéries. Ça ne semble donc pas super en guise de matériau de conception d’un porte-savon. Toutefois, il existe des essences qui sont plus adaptées, comme le bambou, le teck, le bois d’érable, etc., qui résistent bien à l’humidité. Certains porte-savons sont même protégés à l’aide d’une huile naturelle.

Cela n’empêche pas d’en prendre soin et de nettoyer régulièrement votre porte-savon en bois ! Pour ce faire, utilisez une petite brosse préalablement trempée dans de l’eau chaude et du vinaigre, frottez, puis faites sécher. C’est une astuce particulièrement intéressante si vous constatez des traces de moisissure. S’il y a simplement des résidus de savon, vous pouvez vous contenter de nettoyer à l’eau claire.

Entretenir un porte-savon en inox

Par définition, l’inox est un matériau qui ne rouille pas, et qui convient donc très bien à une pièce humide comme la salle de bain. Pour éliminer les résidus de savon, faites tremper le porte-savon dans de l’eau chaude, puis frottez avec une éponge. Si les saletés sont difficiles à déloger, vous pouvez utiliser la partie abrasive de l’éponge.

Pour les traces de calcaire, le vinaigre blanc sera là aussi votre allié, tout comme le jus de citron. Appliquez l’un ou l’autre de ces produits sur le porte-savon, et munissez-vous d’une éponge ou d’un chiffon pour nettoyer.

Nettoyer un porte-savon naturel en luffa

Vous avez fait le choix d’un porte-savon en luffa ? Ce matériau naturel, zéro déchet et biodégradable est idéal en guise de porte-savon, car il absorbe l’eau et permet de garder le produit solide au sec. Toutefois, son utilisation sur un rebord d’évier, de douche ou de baignoire peut aussi entraîner des risques de moisissures. Alors, plongez-le régulièrement quelques minutes dans un mélange d’eau et de vinaigre blanc, rincez-le et faites-le bien sécher. L’autre solution pratique, c’est de passer votre porte-savon en luffa en machine. Et quand il arrivera en fin de vie, il sera possible de le mettre au compost !

Et si vous optiez pour un porte-savon mural  ?

L’entretien d’un porte-savon est indispensable et doit être régulier. Si vous voulez vous débarrasser de cette corvée, ou du moins, espacer les sessions de nettoyage, il y a la solution du porte-savon mural. Il peut s’agir d’un porte-savon à ventouse ou aimanté, qui vient se placer dans la douche, sur le mur à côté du lavabo ou encore sur le miroir. 

L’un de ses avantages, c’est qu’il est ainsi préservé de l’eau qui stagne : le savon sèche plus vite, ce qui est plus hygiénique, et il laisse beaucoup moins de traces sur le porte-savon. Il faudra simplement le rincer à l’eau claire de temps en temps et le laver, avec du vinaigre ou du liquide vaisselle par exemple, lorsque vous changez de savon.