my image

Faites votre liquide vaisselle maison - SPRING


Tout savoir sur le liquide vaisselle maison !

Décorations, mobilier, cuisine, etc. : le DIY est tendance dans tous les domaines, y compris lorsqu’il s’agit de produits d’entretien. On voit d’ailleurs fleurir de nombreux tutos et recettes pour faire sa propre lessive écologique, son nettoyant multi-surface naturel ou encore son liquide vaisselle. Cela vous tente ? Voici ce qu’il faut savoir sur le liquide vaisselle maison !


Pourquoi faire son propre liquide vaisselle ?

Pourquoi prendre le temps de fabriquer du liquide vaisselle, alors qu’on en trouve facilement de toutes sortes dans les rayons des magasins et en ligne ? Une question que certains se posent, et à laquelle on a quelques réponses à apporter.

Contrôler la composition de son liquide vaisselle

Avez-vous déjà regardé les ingrédients contenus dans un liquide vaisselle conventionnel, écologique ou bio ? Focus sur l’ingrédient principal d’abord : l’eau. Eh oui, en achetant un liquide vaisselle, vous achetez un ingrédient que vous avez déjà chez vous et qui ne vous coûte que très peu cher lorsqu’il sort du robinet.


Et les autres composants de la liste ? Si certains produits pour la vaisselle sont clean et écologiques, d’autres contiennent des substances controversées. Il peut par exemple y avoir des parfums allergènes, des conservateurs irritants, des dégraissants chimiques, etc.

Le liquide vaisselle maison prend alors tout son sens : vous pouvez en effet le fabriquer uniquement avec des produits naturels, en utilisant des ingrédients qui ne vous feront pas courir d’allergies et qui sont moins nocifs pour l’environnement. Un bon point, n’est-ce pas ?


S’orienter vers le zéro déchet

En France, une famille utilise en moyenne 3 à 4 litres de liquide vaisselle. Si on part sur une base de 500 ml pour un produit vaisselle, alors cela fait de 6 à 8 flacons ou bouteilles par an, mais ça peut être bien plus dans les foyers où l’on préfère les petits formats.

Et qui dit flacon ou bouteille, dit plastique, et donc impact non négligeable sur l’environnement.


Faire son propre liquide vaisselle permet de réduire significativement ce type de déchet, grâce à plusieurs astuces. On peut notamment réutiliser toujours le même contenant, comme une bouteille en verre ou un ancien flacon de liquide vaisselle par exemple en le lavant bien entre deux usages. On peut aussi acheter les ingrédients de base en vrac ou en grosse quantité, qu’il s’agisse du savon, du bicarbonate de soude, des cristaux de soude ou encore du vinaigre blanc.

Si vous voulez opter pour du zéro déchet, il y a aussi les produits SPRiNG. Notre liquide vaisselle est vendu sous la forme d’une bouteille réutilisable et rechargeable avec un bouchon pompe, et d’une poudre à diluer dans l’eau pour fabriquer un produit vaisselle liquide. Dès que vous n’avez plus de liquide vaisselle, il vous suffit de commander une recharge de poudre, qui ne contient que les ingrédients essentiels pour un nettoyage efficace et qui est conditionnée dans une petite pochette en papier entièrement recyclable. En une seule étape, votre préparation est prête : placez la recharge dans la bouteille, ajoutez de l’eau, mélangez, et voilà !


Faire des économies sur ses produits ménagers

Vous le constatez peut-être déjà en cuisine : cela coûte généralement moins cher de faire les choses soi-même que d’acheter des produits prêts à consommer. C’est pareil pour le liquide vaisselle et les autres produits d’entretien ! En achetant les produits bruts et en les préparant à la maison, vous dépenserez moins qu’en optant pour un liquide vaisselle vendu en magasin. 


Liquide vaisselle maison : aussi efficace qu’un produit du commerce ?

Lorsqu’on est habitué aux produits conventionnels pour faire la vaisselle et le ménage, on peut être un peu décontenancé par la texture, l’odeur ou l’efficacité apparente d’un produit maison. Pourtant, quand on suit bien les étapes de recettes éprouvées par d’autres adeptes du DIY, on se rend compte que le liquide vaisselle maison fait très bien son travail.

S’il ne mousse pas par exemple, ce n’est pas pour autant qu’il ne nettoie pas. C’est simplement qu’il ne contient pas de tensioactif. Si cela vous dérange, utilisez des tensioactifs naturels pour apporter cette mousse. 

Si c’est l’odeur qui vous déplaît, alors n’hésitez pas à ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles conventionnelles ou bio dans la préparation (citron, romarin, pamplemousse, etc.), en vous assurant que vous n’y êtes pas allergique.

Sachez par ailleurs qu’il vous faudra peut-être tester plusieurs recettes de liquide vaisselle, pour trouver celle qui convient le mieux à votre utilisation (utilisation quotidienne pour toute la vaisselle, utilisation ponctuelle pour dégraisser, liquide vaisselle multi-usage pour nettoyer toute la cuisine, liquide vaisselle qui fait aussi office de savon pour les mains, etc.).


Quels sont les principaux ingrédients pour un liquide vaisselle DIY ?

L’avantage avec les liquides vaisselle faits maison, c’est qu’il ne nécessite que quelques ingrédients faciles à se procurer, économiques et naturels qui plus est.


Selon la recette, vous pourrez avoir besoin : 

  • d’un pain ou de copeaux de savon de Marseille ;
  • de savon noir liquide ;
  • de bicarbonate de soude ;
  • de vinaigre blanc ;
  • de cristaux de soude ;
  • de quelques gouttes d’huile essentielle ;
  • et bien sûr : d’eau !


La liste est donc réduite et si vous achetez ces matières premières pour une recette de liquide vaisselle, elles pourront vous resservir pour bien d’autres recettes et usages à la maison (lessive, nettoyage de la salle de bain, détartrage de la bouilloire, etc.).

Pensez aussi à vous munir de quelques accessoires indispensables pour confectionner la recette, comme une cuillère à soupe, une grande cuillère pour mélanger, une balance, une grande casserole, un entonnoir, etc.

Une fois que vous disposez de tout cela, ne reste qu’à suivre les étapes de la recette que vous avez choisie : faites fondre les copeaux de savon, ajoutez les autres produits, mélangez, laissez refroidir, puis versez dans le flacon ou la bouteille de votre choix.


Comment utiliser son liquide vaisselle fait maison ?

Si vous vous attendez à un scoop, ce n’est pas ici que vous le trouverez : le produit vaisselle DIY s’utilise comme tous les autres liquides vaisselle. Versez-en un peu sur une éponge et frottez. Si vous souhaitez bénéficier de son effet dégraissant pour nettoyer un plat de gratin, une poêle pleine d’huile ou encore du lait collé au fond d’une casserole, vous pouvez verser un peu de produit avec de l’eau et laisser tremper. Au besoin, rajoutez du bicarbonate de soude ou du vinaigre, connus pour leur pouvoir dégraissant. Frottez ensuite à l’éponge pour éliminer tous les restes de saleté.

Bon à savoir : les ingrédients comme le savon noir, le savon de Marseille, le vinaigre blanc, etc. sont multiusages. Votre liquide vaisselle naturel fait maison peut ainsi vous servir pour le ménage : nettoyage du plan de travail, du frigo, de l’évier, de la crédence, etc.